Peut-on se baigner avec une culotte menstruelle ?

 Peut-on se baigner avec une culotte menstruelle ?

jeune fille portant une culotte menstruelle en faisant un bain du solei

Pratiquer des exercices physiques est vivement recommandé pour les femmes qui ont leurs règles. Pour certaines, c’est une technique efficace pour soulager les symptômes des règles. Se baigner durant les règles, est-ce réellement possible avec une culotte menstruelle ou un maillot de bain menstruel ? La réponse dans cet article.

Les femmes ayant leurs règles peuvent se baigner sans protection

Les journées à la piscine, tout en ayant ses règles. Voilà une situation que les femmes peinent à gérer. Une partie de baignade pendant sa période de menstruation est totalement exclue de tout programme. Heureusement, il est possible d’envisager le contraire en utilisant certains types de protection hygiénique comme les culottes menstruelles, les cup menstruelles, les tampons ou encore les maillots de bain menstruels.

Le sang des règles ne coule pas dans l’eau

Faux. Le sang ne s’arrête pas, voire jamais, de couler pendant les règles. C’est la vitesse et la quantité de sang qui diminuent et changent selon la période. En effet, c’est la pression qu’exerce l’eau sur chaque matière immergée qui ralentit la vitesse du flux menstruel. La meilleure période pour s’offrir une partie de baignade est celle où le flux devient léger, soit au début et en fin de votre cycle.

On peut contrôler les flux de règles

Vrai. Contrôler le flux des règles est faisable et possible. C’est ce qu’on appelle le flux instinctif libre. Une pratique qui consiste à retenir le flux de règles et le libérer ensuite avec contrôle. Cette pratique est très complexe et demande des mois ou même des années d’entraînement. Il suffit d’un éternuement pour que le sang se bouscule pour couler dans la mer ou dans la piscine.

Porter une culotte menstruelle pour la baignade : une option non efficace

 jeune femme portant culotte menstruelle maillot

Les culottes menstruelles sont très pratiques par rapport aux autres modes de protection hygiénique, notamment les tampons, les serviettes hygiéniques jetables. Elles sont simples à utiliser, économiques et confortables. Cependant, utiliser une culotte menstruelle est fortement déconseillé pour pratiquer une baignade. Pourquoi ? Les culottes menstruelles sont perméables. Ce qui fait que si vous entrez dans la mer, dans une piscine avec une culotte de règles, c’est facile pour l’eau de s’incruster entre les mailles du tissu. D’ailleurs, les culottes menstruelles sont dotées d’une zone fortement absorbante, ce qui favorisera son absorption d’eau. Au final, il ne restera plus de place pour contenir et l’eau de la mer (ou de la piscine) et le sang de vos règles. Et le risque de fuites est fort probable. Au pire, votre protection hygiénique se remplit trop et se gonfle considérablement.

Les protections hygiéniques adaptées à la natation

La culotte menstruelle n’est pas la solution adéquate pour passer de belles journées à la plage et encore moins en piscine. Par contre, il existe d’autres alternatives pour se protéger au mieux et profiter de ses séjours vacances dans l’eau.

Un tampon

Les tampons sont très efficaces pour se baigner pendant les menstruations. Extrêmement discret, le tampon est une protection fiable. Côté hygiène, mettez un tampon avant d’entrer dans l’eau et changez-le ensuite par une autre protection après la baignade.

Une cup menstruelle

La cup menstruelle est aussi efficace pour se baigner tout en ayant ses règles. Contrairement au tampon, la cup menstruelle n’est pas munie d’une ficelle qui risque d’être visible de l’extérieur. De plus, la coupe menstruelle conserve uniquement le flux de sang et ne l’absorbe pas. Donc, vous ne risquez aucun éventuel débordement ou fuite.

Un maillot de bain menstruel

Les maillots de bain menstruels figurent également parmi les différentes alternatives de protection pour une baignade. Ils sont dotés d’une partie absorbante cachée pour pouvoir absorber le flux menstruel.

Selon le flux de règles, on peut se servir d’un maillot de bain menstruel en tant que protection principale ou en complément d’un tampon ou d’une cup menstruelle.

Avantages et entretien d’un maillot de bain menstruel

Les maillots menstruels et les culottes menstruelles sont conçus de la même manière. Ils offrent tous deux les mêmes avantages :

  • Facile à utiliser : il se porte comme un maillot de bain classique ;
  • Confortable : pas de fuite, même si le flux de règles est abondant ;
  • Saine : fabriqué sans produits chimiques, contrairement à un tampon ou à une cup menstruelle ;
  • Écologique et économique : il peut être réutilisable.

L’entretien d’un maillot de bain menstruel est identique à celui d’une culotte menstruelle qui se résume en trois étapes.

Le rinçage

Rincez le maillot de bain menstruel dans de l’eau froide jusqu’à ce que le sang soit complètement éliminé.

Le lavage

L’important est de choisir un programme de lavage et une lessive douce qui ne vont pas abîmer les fibres du maillot de bain, surtout pour un lavage en machine à laver.

Le séchage

L’idéal est de faire sécher le maillot de bain menstruel à l’air libre.

En résumé, lorsqu’on a ses règles, se baigner avec une culotte menstruelle n’est pas conseillé. Un maillot de bain menstruel est, en revanche, une meilleure solution à la fois pratique et plus confortable tout comme les tampons et les cup menstruelles.

SPONSORDED

Voir aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.